Vendée Globe : une course d'une "dureté incroyable" pour Jean Le Cam

À son arrivée au port des Sables-d’Olonne (Vendée) à 2 heures du matin, jeudi 28 janvier, Jean Le Cam (Yes We Cam !) est accueilli comme une rock star par ceux qui l’attendaient. Il prend la quatrième position pour son cinquième Vendée Globe. Après 80 jours en mer, il souligne la "dureté incroyable" de cette course "exceptionnellement difficile". "Un héros" pour son public Une côte cassée, un bateau très endommagé... Jean Le Cam n’a rien dit avant de passer la ligne d’arrivée, pour ne pas inquiéter son public. "C’est un héros, c’est un grand homme", s’émeut une femme. En décembre dernier, c’est lui qui a sauvé de la noyade Kevin Escoffier (PRB), ce qui lui vaudra une bonification. Les deux hommes ont écrit malgré eux une page historique du Vendée Globe. Leur accolade, à son arrivée, est venue sceller une amitié désormais indéfectible.