Vendée : le diocèse de Luçon organise une cérémonie de repentance pour les victimes de violences sexuelles

Fidèles, religieux et victimes de prêtres pédophiles sont arrivés au compte-gouttes devant la cathédrale de Luçon (Vendée), durant l'après-midi du dimanche 14 mars. "Je suis de Challans où il y avait le père Noël Lucas, qui à lui seul (…) a fait plus de 50 victimes dans la région de Challans", témoigne Louis-Marie Boivineau, une victime. 65 victimes ont été reconnues dans le diocèse par l'évêque de Luçon, pour des faits remontant aux années 1940. Démarche initiée en octobre 2020 "Des prêtres ont commis des crimes de violences sexuelles contre des enfants qui leur étaient confiés, a déclaré François Jacolin, l'évêque de Luçon. Des pasteurs à la tête du diocèse de Luçon ont manqué de lucidité, de courage et de justice devant de tels actes." Cette prière de repentance, rédigée par l'évêque, est désormais affichée dans la cathédrale. La démarche a été initiée en octobre 2020, lors d'une conférence de presse. "Nous étions considérés comme des menteurs et des affabulateurs, se souvient Vincent, une autre victime. Donc ce n'est pas rien." Jean-René, lui, attend "la reconnaissance par l'Eglise de France". Selon une commission indépendante, il y aurait eu dans l'église française au moins 10 000 victimes d'actes pédophiles.