Vendée : les centres de soin s'organisent pour désengorger les urgences pour l'été

L'augmentation du nombre de cas de Covid  ces dernières semaines n'a pas de quoi rassurer les services d'urgence , déjà en grande difficulté. Au moins 120 d'entre eux ont déjà limité leurs activités, faute de personnel . Et avec les vacances , ça ne s'arrange pas. Pour le moindre bobo, le réflexe est toujours de se rendre aux urgences. En Vendée, on tente d'inciter les malades à ne plus y recourir systématiquement. Désormais, les patients doivent appeler le 15 ou le 116.117 pour prendre rendez-vous.

Urgences non vitales

"Samu, j'écoute. Qu'est-ce qui vous arrive ?" Au rez-de-chaussée de l'hôpital de La Roche-sur-Yon se trouve la salle de régulation du Samu . Ici aboutissent tous les appels au 15. Mais depuis cette année, on peut aussi appeler pour des urgences non vitales . "Je n'ai pas de dentiste à disposition. Ce que je peux faire, c'est créer un dossier, vous passer par téléphone un docteur qui pourra vous fournir des antalgiques, c'est ce que vous souhaitez ?", demande Julien, l'opérateur.

 

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Le médecin en question n'est qu'à quelques mètres de lui. Et si la patiente ici a besoin de voir un docteur en vrai, mais qu'elle n'a pas de médecin traitant, alors un rendez-vous lui sera donné dans l'un des six centres de soins non programmés ouverts dans le département.

"Prendre en charge au bon endroit, par le bon professionnel de santé"

"Ça concerne les patients qui n'ont pas de médecin tra...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles