Vel d'Hiv : "la France a trahi ses propres enfants" (Florence Parly)

Florence Parly a présidé ce dimanche matin aux commémorations annuelles de la Rafle du Vel d'Hiv. La ministre française des Armées s'est rendue en compagnie de la maire de Paris, Anne Hidalgo, au square des Martyrs juifs à Paris pour y déposer une gerbe.

Il y a 77 ans, c'est là, dans l'ancien Vélodrome d'Hiver, que 13.000 juifs, dont 4.000 enfants, avaient été livrés par la police française aux nazis pour être déportés.

Florence Parly, très émue, a déclaré : "N'oublions jamais que la France a trahi ses propres enfants. Ces enfants aimants, pétris des valeurs qui l'avaient fait naître. Comment pourrait-on être chassé d'un pays qui proclame les valeurs de liberté, égalité, fraternité".

Ces commémorations annuelles avaient été crées en 93 par François Mitterrand et ce n'est qu'en 1995 que Jacques Chirac a officiellement reconnu la responsabilité du gouvernement français dans la déportation et l'extermination de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.