Vel' d'Hiv : "C'est bien la France qui organisa la rafle"

France 2

Emmanuel Macron et Benyamin Netanyahou ont échangé une longue étreinte lors des commémorations de la rafle du Vel' d'Hiv ce dimanche 16 juillet. Le président l'a affirmé : la France est responsable de cette rafle. "C'est bien la France qui organisa la rafle puis la déportation, et donc pour presque tous, la mort. [...] Vichy, ce n'était certes pas tous les français, mais c'était le gouvernement et l'administration de la France", a déclaré Emmanuel Macron.

"Un geste très très fort"

Benyamin Netanyahou a pris la parole en français. "Cette invitation pour commémorer ensemble, main dans la main, est un geste très très fort. [...] À la France, à tout le peuple français, du fond du coeur, je dis merci", a poursuivi le Premier ministre israélien. Les 16 et 17 juillet 1942, la police française arrête 13 000 juifs, dont 4 000 enfants. Le président de la République a aussi mis en garde : l'antisémitisme n'a toujours pas disparu en France 75 ans après ce drame.




Retrouvez cet article sur Francetv info

Les internautes se mobilisent pour soutenir le chauffeur d'Arcelor lanceur d'alerte : "Je ne suis pas seul, ça fait plaisir"
Cinéma : "Dunkerque" éclaire un morceau d'histoire inconnu
Rafle du Vel' d'Hiv : Emmanuel Macron réaffirme la responsabilité de l'État français.
75e anniversaire du Vel' d'Hiv : le discours très émouvant d'Emmanuel Macron
Les Kennedy : une histoire américaine

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages