Vaulx-en-Velin: démantèlement d'un large réseau de trafic de stupéfiants, géré par "un clan familial"

·2 min de lecture
Saisie de stupéfiants, argent, véhicules, maison, armes et munition après un démantèlement d'un trafic de stupéfiants gérée par une famille lyonnaise. - BFM Lyon
Saisie de stupéfiants, argent, véhicules, maison, armes et munition après un démantèlement d'un trafic de stupéfiants gérée par une famille lyonnaise. - BFM Lyon

C'est une enquête qui aura duré plusieurs mois et conduit les gendarmes à démanteler un important réseau. Point de départ de cette affaire: une perquisition menée par les gendarmes de l'Arbresle à Vaulx-en-Velin le 30 novembre dernier, pour des vols aggravés.

Durant cette perquisition, la gendarmerie départementale fait la découverte de stupéfiants, d'argent liquide, d'armes et des munitions. Une enquête est alors engagée et menée par la section de recherches (SR) de Lyon.

En collaboration avec le GIGN et d'autres brigades de la région Auvergne-Rhône-Alpes, les enquêteurs vont alors découvrir l'existence d'un réseau très organisé, géré par "un clan familial", indique la gendarmerie d'Auvergne-Rhône-Alpes.

150 gendarmes sur le qui-vive

Cette famille organise avec minutie et discrétion, la logistique, le ravitaillement, la vente de produits stupéfiants via des comptes snapchat, et aussi le blanchiment de quatre points de deals importants implantés dans le quartier de la reconquête républicaine de Vaulx-en-Velin.

Les forces de l'ordre ont aussi la confirmation de plusieurs voyages de la famille effectués en Espagne et aux Pays-Bas, en 2020.

Le 28 juin 2021, une vaste opération policière et judiciaire, conduite par la SR de Lyon, est organisée pour démanteler ce réseau de trafic de stupéfiants familial. 150 gendarmes ont été déployés, ainsi que des membres du GIGN. Au total, douze personnes ont été mises en examen dans ce dossier, dont cinq membres d'une même famille. Dix ont été placés en détention provisoire et deux sous contrôle judiciaire.

80kg de résine de cannabis saisis, mais pas que...

Le démantèlement du réseau a permis la saisie de: 850.000 euros de produits de stupéfiants dont 80 kg de résine de cannabis, de l'huile de cannabis et de la cocaïne. 335.000 euros en espèces ont été saisis ainsi que 88.000 euros sur différents comptes bancaires.

Les autorités ont aussi saisi une maison d'une valeur de 240.000 euros, six véhicules, six armes de poing et deux pistolets mitrailleurs ainsi que leurs munitions respectives.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles