Vaucluse : pour ralentir la police, des dealers coulent d’imposants dos d’âne

·1 min de lecture

Tous les moyens sont bons pour éloigner la police, lorsque l’on s’adonne à des activités illégales. Dans le Vaucluse, à Cavaillon, des dealers ont été jusqu’à aménager la chaussée pour ralentir les policiers lorsqu’ils effectuent des descentes dans la cité du Dr Ayme où ils trafiquent. Au cours du week-end du 29 mai, ils ont coulé quatre dos d’âne à l’aide de béton armé, rapporte France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Les barrages improvisés à l’aide de poubelles et autres objets encombrants sont-ils devenus has been ? C’est en tous cas ce qu’ont l’air d’avoir pensé ces trafiquants de drogues qui ont remisé les techniques bien connues du secteur, observées dans de nombreux points de deal. Mais les quatre dos d’âne imposants ont cependant fait long feu : les agents de la mairie sont revenus deux jours après leur installation pour les retirer. La police les accompagnait pour éviter tout risque de représailles.

>> A lire aussi - Auvergne-Rhône-Alpes : un dealer de drogue squattait le logement d'un handicapé

Les dealers n’ont d’ailleurs pas fait les choses à moitié. Bruno Bartocetti, secrétaire national chargé de la zone Sud du syndicat Unité SGP Police Fo, interrogé par nos confrères, rapporte que "ces dos d’âne étaient bien plus imposants que les ralentisseurs habituels". En effet, "même avec une Peugeot 5008, on passait difficilement", indique-t-il, avant de reconnaître le "grand professionnalisme" des fauteurs de troubles, qui les ont montés "en une nuit seulement".

Les réseaux sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce jouet des années 90 se revend une fortune
Bordeaux : des créneaux de vaccination anti-Covid-19 "bloqués" par des antivax ?
Pour la première fois de l’histoire, un NFT est vendu aux enchères
Manifestant face aux chars de Tianenmen : le moteur de recherches Bing a fait disparaître la célèbre photo
Vaccins contre le Covid-19 : l'UE se prononce contre la levée des brevets

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles