Vatican: le pape François va créer treize nouveaux cardinaux le mois prochain

·2 min de lecture

Le pape François a annoncé à la surprise générale ce dimanche 25 octobre la création de treize nouveaux cardinaux lors d’une cérémonie de consistoire le 28 novembre prochain dans la basilique Saint-Pierre. Le souverain pontife a dévoilé les noms des futurs « princes » de l’Église, une liste qui reflète une nouvelle fois ses priorités pastorales.

Avec notre correspondant au Vatican, Éric Sénanque

Parmi les treize noms, neuf ont moins de 80 ans, c’est-à-dire qu’ils seront électeurs du prochain pape en cas de conclave et, comme le souhaitait le pape François, ils ont été choisis sur plusieurs continents. Deux seulement travaillent à la Curie, au Vatican.

Comme les années précédentes, le pape a porté son regard vers l’Asie en choisissant un deuxième cardinal pour les très catholiques Philippines, l’archevêque de Capiz, mais aussi le représentant de l’Église catholique au sultanat de Brunei. L’Amérique Latine n’est pas oublié non plus avec la nomination de l’archevêque de Santiago du Chili et de l’archevêque émérite de San Cristóbal de Las Casas au Mexique.

Premiers cardinaux afro-américain et rwandais

Le pape envoie aussi un message à l’Église nord-américaine en créant cardinal Wilton Gregory, nommé l’an dernier archevêque de Washington, le premier Afro-Américain à cette fonction.

Autre figure, celle de monseigneur Silvano Tomasi qui fut l’un des diplomates les plus chevronnés du Saint-Siège, ancien ambassadeur du Vatican auprès de l’ONU à Genève et qui témoigne de l’attachement du pape au multilatéralisme.

François n’oublie pas, enfin, l’Afrique et a décidé de promouvoir l’archevêque de Kigali, monseigneur Antoine Kambanda, qui deviendra le premier cardinal rwandais. Tout un symbole pour ce Tutsi dont la famille fut décimée par le génocide dans le pays.