Publicité

Un vaste réseau pédopornographique démantelé sur Telegram

Le parquet de Paris a confié, vendredi 9 février, avoir démantelé un vaste réseau pédopornographique mettant en vente des "sextapes d'adolescents" sur Telegram. La veille, dix personnes, parmi lesquelles figuraient des administrateurs et gérants du groupe, ont fait face à un juge. Ce dernier a exigé leur renvoi en procès. Dans le détail, deux personnes seront jugées pour avoir été à la tête du groupe, tandis que les huit autres feront face au magistrat pour diffusion et détention en bande organisée d'images pornographiques de mineurs, rapporte Le Parisien.

Le tribunal de Paris révèle que les enquêteurs du Commandement de la gendarmerie dans le cyberspace (ComCyberGend) ont retrouvé plus de 15 000 images. Le bénéfice est évalué à plus de 50 000 euros, dont une partie a été saisie en cryptomonnaie.« Cette opération est l’occasion de rappeler que les mineurs sont particulièrement exposés à la diffusion de leur image sur Internet », a déclaré la procureure Laure Beccuau dans un communiqué.

À lire aussi Élisabeth Borne interdit à ses ministres d’utiliser Whatsapp, Telegram ou Signal

Un signalement reçu le 15 mars 2023 a offert une fenêtre de tir aux enquêteurs du ComCyberGend afin de démanteler ce groupe sur la messagerie Telegram. Malgré la mise en avant de pseudonymes sur un réseau crypté, les forces de l'ordre sont parvenues à identifier les dix personnes.


Lire la suite sur LeJDD