Variole du singe : vaccinodrome Paris, comment prendre rendez-vous ?

Variole du singe : vaccinodrome Paris, comment prendre rendez-vous ?

Pour juguler la flambée des cas de variole du singe en France (2 601 cas confirmés recensés au 9 août dont 885 cas en Ile-de-France, 192 en Auvergne-Rhône-Alpes et 230 en Occitanie), la campagne de vaccination s'accélère. Après l'ouverture d'un "vaccinodrome" à Paris le 26 juillet dernier, les autorités ont décidé de lancer l'expérimentation de la vaccination en pharmacie. Cinq officines sont concernées sur le territoire, en Ile-de-France, dans les hauts-de-France et en Provence-Alpes-Côte d'Azur. "Nous voyons avec les pharmaciens qui ont été volontaires (...) si cela est réalisable dans les pharmacies, en respectant la chaîne d'acheminement de ce vaccin, qui est quelque chose d'un peu plus compliqué que le vaccin Covid", a commenté le ministre de la Santé François Braun au micro de RTL.

L'objectif à terme est de vacciner le plus possible la population concernée, estimée à 250 000 personnes selon la Haute Autorité de Santé (HAS). "Il y a assez de vaccins pour la population cible", a voulu rassurer le ministre de la Santé, malgré certains voix s'élevant contre le manque de créneau pour recevoir une dose. "Doctolib n'est pas la solution à tout, a affirmé François Braun. De nombreux centres de vaccination ne l'utilisent pas, car ils font aussi du dépistage anonyme d'autres maladies."

Variole du singe : qui doit se faire vacciner ?

Après un premier avis rendu en mai dernier, qui recommandait la mise en œuvre d'une stratégie vaccinale dite "réactive", (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Ménopause : pourquoi j'ai des irritations douloureuses en marchant ?
Polio : Royaume-Uni, New York… Pourquoi la résurgence de la maladie inquiète ?
CHIFFRES COVID. Ce jeudi 11 août 2022 : cas, les infos en direct
Minceur : quels médicaments font prendre du poids ?
Qu'est-ce que le syndrome de Sotos qui atteint la morphologie et entraîne une déficience intellectuelle ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles