Variole du singe : les tests désormais remboursés à 100%

FILE PHOTO: Test tubes labelled
DADO RUVIC / REUTERS FILE PHOTO: Test tubes labelled "Monkeypox virus positive" are seen in this illustration taken May 23, 2022. REUTERS/Dado Ruvic/Illustration/File Photo

DADO RUVIC / REUTERS

Des tubes de test indiquant une réaction à la variol du singe REUTERS/Dado Ruvic/Illustration/File Photo

SANTÉ - Les tests de détection du virus de la variole du singe seront remboursés à 100% par l’Assurance maladie, indique ce samedi 30 juillet un arrêté au Journal officiel, après une préconisation en ce sens de la Haute autorité de santé.

« Le développement de l’épidémie de variole du singe implique de pouvoir confirmer les cas d’infection en l’absence de tableau clinique suffisamment explicite » et les tests d’amplification des acides nucléiques (TAAN) (technique qui inclut les tests PCR) « permettent de confirmer les infections », souligne cet arrêté. « Il convient, dès lors, que ces tests de dépistage soient pris en charge par l’Assurance maladie », poursuit le texte.

Lundi, la Haute autorité de santé s’était prononcée pour le remboursement par l’Assurance maladie des tests, après avoir été saisie par le ministère de la Santé sur la question.

La Haute autorité de santé avait rappelé que le diagnostic repose d’abord sur l’examen et l’interrogatoire du patient, précisant que « la détection par test TAAN ne doit être effectuée qu’en cas de doute persistant après examen clinique » pour « confirmer ou non » l’infection.

« Le recours à ce type de test se limite ainsi aux +cas suspects+ et +cas possibles+, tels que définis par Santé Publique France et n’est pas nécessaire en l’absence de symptômes », avait précisé l’autorité sanitaire.

À voir également sur Le HuffPost : Variole du singe : à Paris, ce centre de vaccination déjà saturé

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles