Variole du singe : "Il n'y a pas de vaccin pour tout le monde" (OMS)

Alors que l'épidémie de variole du singe progresse, l'OMS avertit qu'il n'y a pas de vaccins pour tout le monde. L'organisation recommande donc de donner la priorité aux personnes à risque.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles