Variole du singe : une maladie qui "n'a rien à voir avec la variole" et qui ne vient pas du singe

Le premier cas de variole du singe a été détecté en France. Dangerosité, contagion, variants... Sciences et Avenir fait le point avec un spécialiste.

Un premier cas de variole du singe a été détecté en France. Le premier cas a été signalé au Royaume-Uni le 6 mai 2022, avant de se répandre à l'Espagne, au Portugal, au Canada, aux Etats-Unis, à la Suède et à l'Italie. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) dit "suivre la situation de près" et recommande "d’isoler et de tester les cas suspects et de les notifier rapidement." Sciences et Avenir fait le point avec Antoine Gessain, médecin et chercheur, qui dirige l'unité Epidémiologie et physiopathologie des virus oncogènes à l'Institut Pasteur. Il s'est spécialisé dans les transmissions inter-espèces (les zoonoses), en particulier d'origine africaine. L'Institut Pasteur travaille depuis plusieurs années sur la variole du singe avec l'Institut Pasteur de Bangui en République Centrafricaine.

Sciences et Avenir : Quel pathogène est responsable de la variole du singe ?

Antoine Gessain : Il s'agit d'un virus à ADN, donc stable d'un point de vue génétique, pas du tout comme un virus à ARN tel que le SARS-CoV-2 (responsable du Covid-19, ndlr) ou du VIH. Il s'agit d'un virus "pox" ("variole" en anglais, ndlr). Ce sont de très gros virus, dont on ne doit pas craindre l'émergence de variants.

Quels animaux sont porteurs de ce virus ?

Les réservoirs de la variole du singe sont mal connus. Il s'agit probablement de rongeurs, des écureuils arboricoles, même si la maladie s'appelle "variole du singe". Il existe deux variants du virus, mais pas dans le sens du variant omicron du Covid-19 par exemple. Il s'agit simplement de deux versions différentes du virus : l'une en Afrique de l'Ouest, surtout présente au Nigéria et l'autre en Afrique Centrale, surtout en République démocratique du Congo (RDC) et en Centrafrique.

Quel rapport entre la variole du singe et la variole classique que l'on connaît ?

La variole du singe n'a rien à voir avec la variole. Cette dernière est une maladie virale extrêmement grave qui a décimé une partie de la population humaine [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles