Variole du singe : l'OMS déclenche son plus haut niveau d'alerte

© Romain Doucelin / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

L'Organisation mondiale de la santé a déclenché samedi son plus haut niveau d'alerte pour tenter de juguler la flambée de variole du singe , qui a frappé près de 17.000 personnes dans 74 pays, a annoncé son directeur général. "J'ai décidé de déclarer une Urgence de santé publique de portée internationale", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'un point de presse, précisant que le risque dans le monde était relativement modéré à part l'Europe où il est élevé.

>> LIRE AUSSI - Variole du singe : faut-il vraiment s'inquiéter de la propagation du virus ?

Le Dr Tedros a expliqué que le comité d'experts n'avait pas réussi à atteindre un consensus, restant divisé sur la nécessité de déclencher le plus haut niveau d'alerte. In fine, c'est au directeur général de trancher.

"C'est un appel à l'action, mais ce n'est pas le premier", a souligné Mike Ryan, le responsable des situations d'urgence de l'OMS, qui dit espérer que cela va mener à une action collective contre la maladie.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles