Variole du singe : le gouvernement veut accélérer la vaccination

Le ministre de la Santé va signer un décret élargissant la liste des personnes pouvant faire cette vaccination.  - Credit:LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Le ministre de la Santé va signer un décret élargissant la liste des personnes pouvant faire cette vaccination. - Credit:LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Le gouvernement a annoncé lundi 25 juillet mobiliser « des bras supplémentaires » pour vacciner contre la variole du singe, à l'heure où des élus et des associations dénoncent le manque de moyens pour freiner la flambée de la maladie. « On va mobiliser des bras supplémentaires » pour assurer la vaccination contre la variole du singe, a déclaré lundi soir sur BFMTV le ministre de la Santé, François Braun.

Les « étudiants en santé » pourront notamment se charger de ces vaccinations, a précisé le ministère à l'Agence France-Presse. Un arrêté paraîtra mardi au Journal officiel pour détailler les modalités du projet. « À ce jour, plus d'une centaine de centres de vaccination sont en place, plus de 42 000 doses ont été déstockées, plus de 6 000 personnes ont reçu cette vaccination préventive », a souligné le ministre, alors que des élus et des associations critiquent l'attitude du gouvernement face à l'épidémie. « Nous avons largement le nombre de doses suffisantes pour la population qui est principalement à risque et principalement concernée par cette maladie », a assuré François Braun.

Plus tôt, lundi, la mairie de Paris avait réclamé des « mesures d'urgence » de l'État pour obtenir plus de doses et de personnel vaccinant contre cette maladie, à la veille de l'ouverture d'un centre de vaccination spécifique dans la capitale qui concentre une grande partie des cas français. Celui-ci « va pouvoir augmenter très significativement le volume des vaccinations », a ass [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles