Variole du singe : la France "a réagi extrêmement vite", défend Braun

AFP/Archives - Ludovic MARIN

Le ministre de la Santé François Braun défend l'action du gouvernement face au virus de la variole du singe, suite aux critiques des associations LGBT+.

La France "a réagi extrêmement vite" et "n'a pas pris de retard" dans sa réponse à la flambée des cas de la variole du singe, a assuré mercredi le ministre de la Santé, François Braun, confronté aux critiques sur la politique des autorités sanitaires. "Pas de panique, nous avons réagi extrêmement vite", a déclaré M. Braun sur franceinfo, alors que des associations LGBT+ pointent du doigt "un manque de préparation" du gouvernement face au virus. "La France a été un des premiers pays mondiaux à préconiser et à autoriser la vaccination préventive. On n'a pas du tout pris de retard", a-t-il défendu.

250.000 personnes à risque

Concernant la vaccination, M. Braun a indiqué que la France "va augmenter en puissance": les étudiants en santé, les médecins et les infirmiers retraités s'ajoutent à la liste de personnel autorisé à vacciner, selon un arrêté paru mercredi au Journal officiel. Le ministre de la Santé a identifié le manque de bras comme le principal problème à résoudre pour accélérer la prise de rendez-vous.

"On a déstocké 42.000 doses, 32.000 sont déjà disponibles, pour 7.000 personnes vaccinées", a-t-il dit. M. Braun a précisé que 250.000 personnes étaient identifiées comme "à risque", avec aussi "des travailleurs du sexe" et des "soignants". Le déploiement de la vaccination s'est accéléré en Ile-de-France, où la moitié des 1.749 cas confirmés ont été détectés. Le premier centre dédié au vaccin contre la variole du singe a ouvert mardi à Paris. Le stock de vaccins anti-variole est "très conséquent", mais son ampleur est "secret défense" car "la variole est reconnue comme une arme biologique", a aussi plaidé le ministre lors de l'interview.

Lever le secret défense sur les stocks de vaccins

Comptant "plus de 500.000 d'[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles