Variole du singe en France: 200 personnalités réclament une commission d'enquête

Alors que la France recense près de 2 000 cas de variole du singe, une tribune publiée sur le HuffPost et signée par 200 personnes réclame la création d'une commission d'enquête sénatoriale sur l'action du gouvernement dans la lutte contre la maladie.

« Nous réclamons une commission d'enquête au Sénat sur le Monkeypox ». La tribune, publiée sur le site du Huffington Post, est signée par des personnalités politiques, représentants associatifs et citoyens. Pour eux, « l'action du gouvernement (...) est totalement insuffisante face à l'ampleur de la situation ». Les signataires dénoncent la lenteur et le sous-dimensionnement de la campagne de vaccination, ainsi que « l'absence d'information transparente » sur le nombre de vaccins disponibles ou les commandes à venir.

Parmi les auteurs de la tribune figurent les députées Sandrine Rousseau et Danielle Simonnet (Nupes), la première adjointe à la mairie de Marseille Michèle Rubirola (EELV), les présidents des associations AIDES, Act-Up Paris et Médecin du Monde. Ils demandent aux sénateurs de constituer une commission d'enquête, comme ce fut le cas en 2020 sur la gestion de la crise sanitaire du Covid-19.

À lire aussi : France: la vaccination contre la variole du singe augmente, mais trop doucement

(Et avec AFP)


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles