Variole du singe : de plus en plus difficile de se faire vacciner en Île-de-France

L'épidémie de variole du singe commence à créer des embouteillages dans les centres de vaccination. Plus de 2.200 cas ont été recensés en France ces dernières semaines dont la grande majorité en région parisienne. Il devient de plus en plus compliqué de trouver un rendez-vous pour recevoir sa première dose.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Devant le centre de santé, les patients sortent au compte gouttes. "J'ai cherché un petit peu pendant une semaine tous les jours sur Doctolib pour trouver un rendez-vous et j'ai cliqué, cliqué, cliqué. Dès que j'ai vu le premier centre, j'ai tout de suite cliqué, il y avait une place à 10 heures", raconte Alexandre, soulagé de recevoir sa première dose.

"Ça commençait à me faire peur"

Fabien a eu la même stratégie. "J'ai des relations avec des hommes et je sais que ça concerne plutôt cette catégorie", confie-t-il. Le jeune homme voulait se faire vacciner rapidement. "Je voyais qu'il y avait de plus en plus de témoignages de personnes qui racontaient leurs symptômes et ça commençait un peu à me faire peur."

>> LIRE AUSSIVariole du singe : élus et associations réclament une commission d'enquête

42.000 doses déjà livrées

Cette semaine, un peu plus de 2.000 personnes devraient recevoir une injection dans ce centre parisien, d'après Anne Souyris, adjointe à la mairie en charge de la santé publique. "Le gouvernement doit faire un dispositif simplifié et incitatif pour qu'on ait du personnel de soins rapidemen...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles