Variole du singe : un centre de vaccination a ouvert ses portes à Paris

Le gouvernement accélère sur la nouvelle urgence sanitaire du moment : l'épidémie de variole du singe , qui touche principalement les hommes ayant des rapports homosexuels. Il y a près de 1.700 cas en France actuellement, mais il existe un vaccin. Un premier vaccinodrome a ouvert ses portes ce matin à Paris, dans le 13e arrondissement.

Vacciner 200 à 300 personnes par jour

Comme pour le Covid, les vaccinations se font dans de grandes salles et au matin du premier jour, les créneaux sont tous complets. Jérôme vient de se faire vacciner. Il a appris l'ouverture du centre dans la presse la veille. "Il n'y avait pas de rendez-vous disponible sur Internet et on s'est dit 'on passe ce matin et on verra si c'est possible ou pas d'être pris en charge directement' et on a été pris en charge. Mais apparemment, il y a des personnes qui sont arrivées 15 minutes après nous et ce n'était plus possible. Ils ont indiqué qu'ils ne prenaient plus de personnes sans rendez-vous, donc disons qu'on a été chanceux."

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

L'objectif ici, c'est de vacciner 200 à 300 personnes par jour. Un nombre qui reste insuffisant pour répondre aux besoins, selon la mairie. Mais le processus avant d'avoir le vaccin est rapide, selon Benoît, qui sort du centre soulagé avec un pansement sur le bras. "Vous avez un questionnaire de santé qui n'est pas du tout indiscret, qui ne demande pas du tout les pratiques sexuelles, qui demande juste si on a des antécédents ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles