Variole du singe : attention, ces 4 informations sont des fake news

L’épidémie de variole du singe prend de l’ampleur et entraîne avec elle un nombre croissant de fausses informations à propos de la maladie. Si les premières théories évoquaient la responsabilité du milliardaire Bill Gates dans l’apparition du virus ou encore son lien avec le Covid-19, elles concernent aujourd’hui davantage la durée de vie de ce virus, un remède pour le soigner ou encore le fait que cette épidémie n’existerait tout simplement pas.

Le 27 juillet dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé toutes les plateformes pouvant véhiculer ces fausses informations (réseaux sociaux, médias…) à travailler avec l’institution pour "prévenir et combattre les informations nuisibles" sur la variole du singe, car "comme pour le Covid-19 […] la désinformation se diffuse rapidement en ligne". Voici les principales fake news qui ont pu être partagées jusque-là.

"As we have seen with #COVID19, misinformation and disinformation can spread rapidly online, so we call on social media platforms and tech companies and news organizations to work with us to prevent and counter harmful information"-@DrTedros #monkeypox

— World Health Organization (WHO) (@WHO) July 27, 2022

La variole du singe pourrait rester plusieurs décennies (voire centaines d’années) sur les surfaces

Le virus Monkeypox pourrait-il rester 120 ans sur les poignées de portes et les cuvettes des toilettes ? C’est ce qu’aurait affirmé un supposé article du journal (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Mal de dos : quelle est cette thérapie prometteuse bien plus efficace que les antidouleurs ?
Variole du singe : transmission, incubation, symptômes, plus de 2400 cas
CHIFFRES COVID. Ce vendredi 5 août 2022 : cas, les infos en direct
Covid long : cas, symptômes, prise en charge, combien de temps ?
Une alimentation riche en potassium réduit les risques d'hypertension (surtout chez les femmes)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles