Variole du singe : une étude scientifique internationale lancée dans 10 pays européens

© Romain Doucelin / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Une étude internationale va être lancée dans dix pays européens, dont la France, afin de mieux comprendre la variole du singe et évaluer l'impact de la prise en charge des patients atteints par cette maladie, a annoncé lundi l'ANRS (agence française de recherches sur le sida et les hépatites virales). "La mise en place de cette étude observationnelle internationale nous permettra d'acquérir de nouvelles connaissances indispensables à l'avancée de la recherche sur la variole simienne et les traitements disponibles", a déclaré le professeur Yazdan Yazdanpanah, directeur de l'ANRS-Maladies infectieuses émergentes, cité dans un communiqué.

>> À LIRE - Variole du singe : origine, transmission... Quatre questions autour de cette maladie

"Il est urgent que nous comprenions mieux cette maladie"

Intitulée Mosaic, cette étude s'appuie sur des travaux en cours en République centrafricaine visant à mieux caractériser la maladie dans les pays où une propagation récente a été signalée. Les patients des dix pays participants - Royaume-Uni, Suisse, Belgique, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Norvège, Portugal et Espagne - fourniront des informations à l'équipe de l'étude sur leurs symptômes et leurs réponses aux traitements. Ils seront également suivis pour observer la vitesse de leur guérison ou le développement d'éventuelles complications.

"Il est urgent que nous comprenions mieux cette maladie négligée", a estimé le professeur Xavier Lescure, du service des maladies infectieuses d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles