Variants indien, brésilien : “on affole les populations exagérément”

·1 min de lecture

Variants brésilien, indien… Quel sera le prochain à provoquer la panique ? Si la souche britannique semble moins inquiéter la population depuis que la Haute autorité de santé (HAS) a admis que les vaccins anti-Covid conservent leur efficacité, ses cousines sud-africaine, brésilienne et maintenant indienne laissent beaucoup de questions sans réponse. Certains redoutent une plus forte transmissibilité, d’autres craignent une plus grande résistance face aux vaccins. Décryptage avec Jean-Daniel Lelièvre, infectiologue à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil en région parisienne, à l’origine de plusieurs recommandations liées à la stratégie vaccinale et aux variants auprès de la HAS.

Capital : On dit que le variant brésilien est plus dangereux. Mais sur quelles données scientifiques s'appuie-t-on ?

Jean-Daniel Lelièvre : Je ne sais pas ! Il faut se méfier de ce que disent les journalistes et les scientifiques. Je ne suis pas sûr que le variant brésilien soit plus dangereux que les autres. Les variants britannique, sud-africain et brésilien sont tous les trois classés parmi les variants dits préoccupants. Mais celui qui pose le plus de problèmes est le britannique. Parce qu’il est plus transmissible et qu’il semble être associé à une mortalité plus importante. Pour autant, la mortalité n’a pas doublé, ni triplé. Il faut donc être très prudent dans la façon dont on présente ces variants.

Capital : Quid du ‘double mutant indien’ qui fait désormais la Une?

Jean-Daniel Lelièvre : J’ai assez (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : l’Italie et la Grèce rouvrent leurs restaurants, l’Inde plombée par les restrictions
Brexit : les pêcheurs en colère, Paris exhorte l’UE à “accélérer” la mise en œuvre de l'accord avec le Royaume-Uni
Covid-19 : le variant indien détecté en Belgique après le passage d'étudiants à Paris
Comment obtenir un Thermomix gratuitement, déclarez au fisc vos ventes sur les plateformes collaboratives… Le flash éco du jour
L’écrasante majorité des députés LREM-MoDem ignore sa promesse de publier les rendez-vous avec les lobbies