Variants du Covid-19: voici le nouveau protocole sanitaire pour les établissements scolaires

Par Véronique Fèvre et Esther Paolini
·2 min de lecture
Dans une cour de récréation d'une école à Vincennes le 1er septembre 2020 - Martin BUREAU © 2019 AFP
Dans une cour de récréation d'une école à Vincennes le 1er septembre 2020 - Martin BUREAU © 2019 AFP

À compter de ce lundi, dans l'espoir de ne pas avoir à refermer les écoles, le ministère de l'Éducation nationale demande d'appliquer un nouveau protocole sanitaire à respecter dans les établissements scolaires. Les mesures ont été de nouveau renforcées pour lutter contre la diffusion des variants du coronavirus.

· Un cas de variant anglais entraîne la fermeture de la classe

Dès à présent, une classe sera fermée en cas d'identification d'un cas de variant anglais, qu'il s'agisse d'un personnel ou d'un élève. Jusqu'à présent, il fallait trois personnes contaminées pour fermer la classe.

Dans le cas d'une suspicion, et en attendant le séquençage, la fermeture de la classe se fait "au cas par cas" et en cas de concertation avec l'Agence régionale de santé, la préfecture et le ministère. Elle devra s'accompagner d'une opération de dépistage massif, de l'école élémentaire au lycée.

· La définition des cas contacts élargie en maternelle

Autre nouveauté, la présence d'un cas confirmé dans une école maternelle signifie que tous les élèves de l'école maternelle sont désormais cas contacts. Le personnel encadrant n'est en revanche pas inclus, étant masqué. En revanche, s'il y a trois cas positifs dans une seule classe, les encadrants sont alors automatiquement déclarés comme cas contacts.

Au niveau élémentaire et dans le second degré, où le masque est obligatoire pour tous, la présence de trois élèves positifs dans une classe signifie que tous leurs camarades sont désormais considérés comme cas contacts, ainsi que leurs professeurs.

· 2 mètres de distance à la cantine

D'ici le 8 février, la distance à la cantine devra obligatoirement être portée à deux mètres entre des élèves de groupes différents. Jusque-là, le ministère l'encourageait, sans obligation.

Les élèves devront porter le masque même lorsqu’ils sont assis, tant qu’ils ne consomment pas de la nourriture ou de boisson. Les tables du réfectoire devront être nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service et, si possible, après chaque repas.

Dans la même veine, la distance entre les fumeurs devant les établissements doit être de deux mètres et les groupes d'élèves limités à six personnes.

· Le masque chirurgical ou de catégorie 1 requis pour tous

Le port du masque chirurgical (ou grand public de catégorie 1) est désormais requis pour tous les élèves et le personnel encadrant. Les familles ont toutefois jusqu'au 8 février pour acquérir ces nouveaux masques.

· L'aération des pièces renforcée

Enfin, l'aération des salles de classe doit désormais se faire chaque heure, pendant quelques minutes, et non plus toutes les deux heures.

Article original publié sur BFMTV.com