Variante du Covid-19 au Royaume-Uni : "Ce qui est particulier, c'est la localisation de cette mutation. Elle touche un endroit stratégique"

franceinfo
·1 min de lecture

"Ce qui est particulier, c'est la localisation de cette mutation. Elle touche un endroit stratégique de l'interaction entre le virus et les cellules", a réagi Sylvie Briand, directrice à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), chargée des risques épidémiques et pandémiques, ce lundi 21 décembre sur franceinfo. Explication après l'apparition d'une nouvelle variante, qui serait plus contagieuse, du Covid-19 au Royaume-Uni. "Cette évolution n'est pas une surprise", selon elle, car "on voit souvent des virus qui évoluent, on le voit dans toutes les épidémies. C'est attendu, on n'est pas surpris particulièrement".

franceinfo : Que sait-on de cette variante du virus ?

Sylvie Briand : Alors on sait qu'il y a une mutation dans le génome du virus, qui en fait une évolution. On a vu déjà depuis le début de la pandémie des évolutions de ce virus. Mais le problème, c'est que cette mutation touche une partie du génome qui code pour la protéine qui est celle qui s'accroche à la cellule. Donc, un impact sur la morphologie du virus. Et la grosse question, c'est de savoir, d'une part, si cette mutation pourrait provoquer par exemple une plus grande virulence du virus ou si ça aurait une implication sur les vaccins. Et ça on ne le sait pas encore. Il faut faire des études en laboratoire, des tests pour savoir quelle sera la réaction immunitaire de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi