Variant indien : que sait-on des trois personnes infectées en France ?

Julie Kern, Rédactrice scientifique
·2 min de lecture

Grâce à l'avion, on peut traverser le monde en un rien de temps, et avec nous les maladies. Le variant indien du coronavirus, de la lignée B.1.617, a été identifié pour la première fois en France métropolitaine au début du mois d'avril. Ces trois nouveaux cas s'ajoutent aux deux autres précédemment détectés en Guadeloupe. Il s'agit de cas d'importation, c'est-à-dire des personnes infectées hors de la France, lors d'un séjour en Inde, qui ont déclaré les symptômes à leur arrivée. Le variant indien ne circule pas encore de façon autochtone, c'est-à-dire entre des personnes qui n'ont aucun lien avec l'Inde. Que savons-nous de ces trois personnes et quelles sont les mesures prises par le gouvernement pour empêcher l'implantation d'un nouveau variant en France ?

Que sait-on du « double mutant » indien du coronavirus ?

Trois personnes infectées en provenance d'Inde

Le premier cas a été détecté le 9 avril 2021. C'est une femme, avec un historique de voyage en Inde, qui a développé des symptômes. Après le séquençage effectué par le CHU de Toulouse, la présence du variant indien B.1.617 a été confirmée. Elle est passée entre les mailles du filet des restrictions appliquées aux voyageurs en provenance d'un pays où des variants du coronavirus circulent. Dès la confirmation, les cas contacts ont été isolés et seulement l'un d'entre eux à développer des symptômes.

Les deux autres cas ont été identifiés dans les Bouches-du-Rhône. Ces deux personnes, revenant d'Inde, ont été placées directement en quarantaine à leur arrivée en France. Elles ont été testées positives dans les premiers jours de la quarantaine, le 19 et le 27 avril 2021.

En Inde, la situation sanitaire est compliquée. Là-bas, environ 10 % des 1,3 milliard d'habitants ont reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid. © Rajanish Kakade, AAP
En Inde, la situation sanitaire est compliquée. Là-bas, environ 10 % des 1,3 milliard d'habitants ont reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid. © Rajanish Kakade, AAP

Limiter l'implantation du variant indien en France

Suite à ces premiers cas, Santé publique France a mis en place un système de détection du variant indien. Un test de dépistage...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura