Variant indien: la France est-elle capable de voir venir une vague ?

·Chef de rubrique Science et Environnement
·1 min de lecture
Le variant indien B.1.617 semble plus contagieux que les autres coronavirus, mais il ne s'est pas encore imposé en France. (Photo: digicomphoto via Getty Images/iStockphoto)
Le variant indien B.1.617 semble plus contagieux que les autres coronavirus, mais il ne s'est pas encore imposé en France. (Photo: digicomphoto via Getty Images/iStockphoto)

SCIENCE - La troisième vague est derrière nous, mais n’enterrons pas trop vite le coronavirus. “Si le variant indien a bien une transmissibilité accrue et diffuse largement en France, cela pourrait conduire à revoir les scénarios relativement optimistes des modèles pour cet été”, a estimé Daniel Lévy-Bruhl, épidémiologiste à Santé Publique France (SPF), lors d’une conférence de presse ce vendredi 28 mai.

Nous n’en sommes, heureusement, pas encore là. Le variant indien, B.1.617, explose au Royaume-Uni, où il représente maintenant plus de 50% des cas positifs de Covid-19, selon les dernières données du PHE, l’équivalent britannique de SPF, mais le nombre de cas global continue de baisser (entre 2000 et 3000 par jour), dans ce pays fortement vacciné. Le fait que le variant indien soit plus contagieux est aujourd’hui assez clair, reste à voir à quel point et quel est son impact sur les vaccins (pour l’instant, ceux-ci semblent toujours efficaces, en tout cas après deux doses).

Dans une note publiée ce vendredi 28 mai, le Conseil scientifique propose d’améliorer le suivi des personnes venant du Royaume-Uni, car au regard des flux de voyageurs, il y a “un risque d’environ 1 personne infectée par le variant B.1.617.2 arrivant sur le territoire français chaque jour”. De quoi expliquer les annonces récentes sur l’isolement des voyageurs britanniques.

Mais cela risque de ne pas être suffisant, et les chercheurs rappellent que “l’élément stratégique essentiel est d’avoir une stratégie de dépistage très active via le criblage et le séquençage”. Pour l’instant, le variant B.1.617 est très ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles