Variant indien: la 3e vague de Covid a démarré au Royaume-Uni, alertent des chercheurs

·Chef de rubrique Science et Environnement
·1 min de lecture

SCIENCE - “Ce qu’il faut comprendre, c’est que ce nous voyons aujourd’hui, ce sont les signes d’une vague précoce” au Royaume-Uni. C’est ce qu’a déclaré à la BBC ce lundi 31 mai Ravi Gupta, spécialiste des maladies infectieuses et membre du Sage, l’équivalent du conseil scientifique outre-Manche. La “croissance exponentielle” des cas de Covid-19 s’explique par la dominance du variant indien, selon le chercheur.

Il n’est pas le seul à être pessimiste concernant la situation britannique, rapporte le Guardian. Pour Martin McKee, professeur de santé publique à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, “cela ressemble beaucoup au début d’une troisième vague”. Même son de cloche pour Paul Hunter, professeur de médecine à l’université d’East Anglia.

Une hausse qui part de très bas

Il suffit en effet de regarder les courbes des indicateurs du Royaume-Uni pour se convaincre que quelque chose ne va pas. Ces derniers jours, le nombre de cas positifs, de décès et d’hospitalisations a augmenté de plus de 20%. La tendance reste encore extrêmement faible, avec une incidence inférieure à 30 dont la France n’ose même pas rêver. Mais l’important, c’est la tendance. Et celle-ci, malheureusement, est plutôt claire.

Les cas, décès et hospitalisations liés au Covid-19 repartent à la hausse depuis une semaine au Rpyaume-Uni. (Photo: Gouvernement britannique)
Les cas, décès et hospitalisations liés au Covid-19 repartent à la hausse depuis une semaine au Rpyaume-Uni. (Photo: Gouvernement britannique)

Certes, les courbes semblent à peine bouger. Mais depuis le 9 mai (sauf durant deux jours), le taux d’incidence grimpe doucement, mais sûrement. Actuellement, il augmente de 20% sur une semaine. Le nombre d’infectés double donc environ toutes les 4 semaines pour le moment.

Le problème, c’est que le Royaume-Uni est en plein déconfinement. Le 21 juin, la dernière étape devait être franchie, ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles