Variant Delta : les scientifiques anticipent une quatrième vague "plus nuancée"

·1 min de lecture

Le Variant Delta inquiète. Il concerne désormais 20 % des nouvelles contaminations en France et le taux d'incidence ne baisse plus. Les scientifiques alertent sur leurs craintes d'une résurgence de l'épidémie au retour des grandes vacances. Les modélisations de l'Institut Pasteur mettent en évidence la possibilité d'un nouveau pic tandis que le président du conseil scientifique prévoit de son côté une quatrième vague mais "beaucoup plus nuancée que les trois premières".

Une quatrième vague plus nuancée à la rentrée ?

L'Institut Pasteur a calculé qu'en levant toutes les restrictions sociales, avec 70 % d'adultes vaccinés chez les moins de 60 ans et 90 % au-delà, on pourrait malgré tout être confronté à la rentrée à un pic de 2.500 hospitalisations quotidiennes, comparable à celui de l'automne dernier. Ces calculs, proches des objectifs du gouvernement, mettent en cause le variant Delta, plus contagieux, qui continuera à provoquer des formes graves de Covid chez les adultes qui n'auront pas reçu leurs deux doses de vaccin.

>> LIRE AUSSICoronavirus : la météo estivale peut-elle ralentir le variant Delta ?

Le professeur Jean-François Delfraissy s'attend lui aussi à une quatrième vague à la rentrée. Plus "nuancée", certes, mais qui risque malgré tout d'avoir des conséquences sur le système de santé. Ce pic pourrait être réduit par le maintien de mesures de contrôle comme le dépistage intensif et un renforcement des mesures barrière, qui pourraient être ciblées sur certain...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles