Variant Delta : pourquoi la situation épidémique au Portugal doit être regardée de près

·1 min de lecture

C'est le variant qui inquiète désormais les autorités françaises. Le variant Delta (ou variant indien) représente 70% des contaminations dans les Landes et 9 à 10% des contaminations en France. Si la situation sanitaire reste pour le moment maitrisée dans notre pays, ce virus plus transmissible que le variant anglais a provoqué une hausse sensible du nombre de cas au Royaume-Uni, obligeant le pays à repousser sa dernière étape du déconfinement. En Israël, le gouvernement a décidé de repousser l'ouverture des frontières aux touristes après l'apparition de plusieurs clusters liés au variant Delta dans des écoles où les enfants sont peu vaccinés.

En Europe, un autre pays doit faire face à un début de nouvelle vague : il s'agit du Portugal, où le variant Delta est désormais majoritaire à 96%, selon le Financial Times. Mercredi, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a, lui, averti que le variant indien devrait représenter 90% des nouveaux cas de Covid-19 dans l'Union européenne d'ici fin août.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Que se passe-t-il au Portugal? A l'inverse de la majorité des autres pays européens, le Portugal a vu, depuis plusieurs semaines, son nombre de cas de Covid-19 ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles