Variant Delta. Face au rebond du Covid, Israël prêt à faire marche arrière sur le déconfinement

·1 min de lecture

L’augmentation du nombre de cas de Covid inquiète le gouvernement israélien, qui évoque la fermeture des aéroports et l’éventualité d’un nouveau confinement. Mais le taux très élevé de vaccination devrait limiter la diffusion des formes les plus graves de la maladie, estiment les médecins israéliens.

La situation sanitaire se dégrade en Israël, l’un des pays pourtant les plus avancés en termes de couverture vaccinale. Avec environ 300 contaminations quotidiennes, un chiffre qui pourrait rapidement doubler selon The Times of Israel, l’épidémie ne cesse de progresser quelques semaines seulement après la levée des principales restrictions.

Après avoir rétabli l’obligation du port du masque en intérieur, le gouvernement évoque désormais l’éventualité d’un nouveau confinement. Alors que les contrôles aux frontières ont déjà été renforcés, les aéroports, considérés comme un “point faible” par le Premier ministre, Naftali Bennett, pourraient bientôt fermer.

Selon Ha’Aretz, si la situation continue à se détériorer, les autorités sanitaires envisagent même de rétablir le “passeport vert” confirmant le statut vaccinal et la “norme violette” réglementant le nombre de clients à l’intérieur d’un commerce.

À lire aussi:

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles