Variant du Covid-19 : l’Allemagne ferme partiellement ses frontières

L’Allemagne est l’un des premiers de l’Union européenne à interdire l’entrée sur son territoire des habitants de pays où les variants britanniques ou sud-africains du Covid-19 circulent beaucoup. C’est le cas, vendredi 29 janvier, pour les ressortissants de Grande Bretagne, de l’Irlande, du Portugal, de l’Afrique du Sud et du Brésil. "Pourtant, la situation épidémique en Allemagne ne flambe pas du tout, au contraire, les chiffres sont en amélioration depuis quelques jours, mais c’est justement le moment qu’ont choisi les autorités pour refermer les frontières", note Laurent Desbonnets, en direct de Berlin pour France 2. Fermeture partielle jusqu’au 17 février En effet, l’Allemagne ne souhaite pas perdre les bénéfices des efforts consentis par les Allemands, confinés et où les écoles sont fermées depuis plusieurs semaines. Cette fermeture partielle des frontières devrait courir jusqu’au 17 février, mais cette mesure "pourrait s’inscrire dans la durée", affirme le journaliste.