Variant du Covid-19 : 700 personnes dépistées à Bagneux

Dès 10 heures, samedi 9 janvier, Franck et Daisy ont répondu à l’invitation de la mairie de Bagneux (Hauts-de-Seine) lancée aux habitants de la ville. Ils tiennent à se faire dépister, car leur fille est scolarisée à l’école Henri Barbusse, l’un des établissements où travaillait l’animatrice scolaire positive au nouveau variant du Covid-19, plus contagieux. "C’est pour rassurer l’entourage, ma mère et ma belle-mère sont à risque", explique Franck. Une équipe de 12 personnes a été mobilisée, les résultats des tests sont ensuite envoyés au laboratoire et seront connus lundi 11 janvier. À 17h30, 700 tests avaient été réalisés. Objectif : 2000 personnes dépistées 167 personnels de la ville de Bagneux avaient déjà été dépistés vendredi 8 janvier en priorité. "C’est en testant massivement les habitants et les salariés de la ville qu’on pourra mesurer si la variante britannique s’est propagée ou pas", explique Marie-Hélène Amiable, la maire PCF de Bagneux. Au total, près de 2000 personnes doivent être dépistées d’ici mardi 12 janvier.