Variant britannique du Covid-19 : huit personnes testées positives à Marseille

À Marseille (Bouches-du-Rhône), une course contre la montre se joue depuis dimanche 10 janvier au matin. Huit personnes sont désormais positives au variant du Covid-19. En première ligne : les marins-pompiers. C'est dans leur laboratoire que les prélèvements arrivent des zones touchées par le cluster : les résultats des tests PCR y sont connus en 20 minutes. En parallèle, grâce à des analyses poussées des eaux usées, ils surveillent la progression du virus. Un variant très contagieux À l'origine du cluster se trouve une famille française de cinq personnes, partie d'Angleterre pour passer les fêtes de fin d'année à Marseille. Avant de prendre l'avion,ces personnes ont été testées négatives car le virus n'était qu'en phase d'incubation. Le 31 décembre, l'une d'elle s'avère positive au variant britannique : dans son entourage, 23 autres personnes sont positives, dont huit qui ont déjà le variant. "Une personne atteinte par ce variant contamine en principe 15% de ses contacts", explique la professeure Anne-Claude Crémieux, épidémiologiste.