Variant britannique du coronavirus : ce que l'on sait du cluster à Marseille

·1 min de lecture

L'OMS a recommandé en fin de semaine à l'Europe d'en "faire plus" pour limiter la propagation du variant britannique du coronavirus, plus contagieux que la souche initiale. En France, les autorités sanitaires affirment prendre chaque nouvelle détection très au sérieux. La situation à Marseille est de fait surveillée de près, après la découverte d'un cluster dont le "patient zéro" est porteur du variant britannique. Sur 45 personnes contact, 24 ont été testées positives au Covid-19. Voici ce que l'on sait de la situation. 

EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 10 janvier

Un cluster engendré pendant les fêtes

La patiente porteuse du variant fait partie d’une famille de cinq expatriés français travaillant outre-Manche, venue passer les fêtes de fin d’année à Marseille. Elle a effectué son test de dépistage à l'IHU de Marseille le 31 décembre. Autour de ce premier cas, il y a 45 personnes contact. 24 d'entres elles ont été testées positives au Covid-19. Pour l'heure, on ne sait pas si ces malades ont été infectés "par le variant, ou par une autre souche du virus", a précisé au micro d'Europe 1 le ministre de la Santé Olivier Véran lors du "Grand Rendez-vous" Europe 1/Cnews/Les Echos.

D'autant que "ce n'est pas parce que nous identifions un cas de variant qu'il sera amené à se diffuser localement", a-t-il rappelé.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Sur Europe 1 samedi, la première adjointe au maire de Marseille...


Lire la suite sur Europe1