Variant britannique : "Nous avons identifié quelques clusters" en France, annonce Véran

·1 min de lecture

De l'Angleterre à la France. Invité du Grand Rendez-Vous Europe 1/Cnews/Les Echos, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué que "quelques clusters" du variant britannique du coronavirus ont été identifiés en France. "Il y a notamment à l'étude cette situation à Marseille, où une femme originaire d'Angleterre, et rentrée avant les fêtes, a été diagnostiquée comme porteuse du variant". Sur les 45 cas contact de ce patient zéro, 24 ont été testés positifs. Mais le ministre de la Santé précise qu'il n'est pas en mesure de dire si ces malades ont été infectés "par le variant, ou par une autre souche du virus". 

>> EN DIRECT – Coronavirus : suivez l’évolution de la situation du dimanche 10 janvier

Environ 1% de cas variants révélés sur 1.000 tests

Quant à savoir si de nouveaux clusters de ce variant sont apparus, en plus de celui apparu à Marseille dont on a eu confirmation samedi après-midi, Olivier Véran indique "ne pas pouvoir répondre". Disposant toutefois de "données extrêmement préliminaires à prendre avec la plus grande précaution", le ministre de la Santé explique que sur les "1.000 premiers cas positifs" que l'on soupçonnait d'être du variant, "le technicage génétique" a révélé "environ 10 cas de variant. C'est-à-dire aux alentours de 1%". 

Mais le nombre de tests sur lequel se base ces données préliminaires "est insuffisant pour pouvoir en tirer des conclusions". "Nous aurons des résultats plus important aujourd'hui [dimanche, ndlr], lundi et mardi qui nous p...


Lire la suite sur Europe1