Variant BA.2.75 (centaure) : ce que l'on sait sur ce nouveau variant du Covid-19

Encore un nouveau variant du coronavirus SARS-CoV-2 ? Il semblerait : baptisé BA.2.75, cette nouvelle version du virus du Covid-19 a été repérée pour la première fois en Inde, au mois de mai 2022.

Depuis, il s'est propagé jusqu'aux États-Unis, en Allemagne, en Australie, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni ; mi-juillet 2022, le gouvernement israélien a également déclaré avoir identifié le variant BA.2.75 chez deux patients revenant de France.

Surnommé "centaure", le variant BA.2.75 dérive du variant BA.2, qui était lui-même une sous-version du variant Omicron : on parle de "variant de seconde génération".

Un variant inquiétant qui semble devenir dominant en Inde

Le 7 juillet 2022, le variant BA.2.75 a été classé par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) comme un "variant sous surveillance". Et pour cause : "il y a de bonnes chances que ce variant dispose d’un profil d'échappement immunitaire différent de BA.5, ce qui veut dire qu'une fraction différente de la population pourrait être plus susceptible d’être réinfectée" explique Étienne Simon-Lorière, responsable de l'unité Génomique évolutive des virus à ARN à l'Institut Pasteur, interrogé par nos confrères du Huffington Post.

Par ailleurs, selon l'Institut néerlandais pour la Santé publique et l'Environnement (RIVM), BA.2.75 "semble également pouvoir contourner plus facilement la défense construite contre le coronavirus SARS-CoV-2 grâce à de petits changements (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Intoxications alimentaires : quels fromages sont les plus à risque ?
Covid-19 : que faut-il faire avec les soignants non-vaccinés ?
Variole du singe : symptômes, contamination, 1 453 cas
CHIFFRES COVID. Ce jeudi 21 juillet 2022 : près de 90 000 cas, les infos en direct
Vaccin Covid 4e dose : les 18-60 ans avec comorbidités et les femmes enceintes peuvent faire leur 2e rappel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles