Variant anglais: l'improbable jeu de pistes des labos français pour traquer les mutations

Grégory Rozières
·Chef de rubrique Science et Environnement
·1 min de lecture
Le ministre de la Santé Olivier Véran (ici dans un centre de dépistage) a annoncé une vaste opération pour cartographier la présence du variant anglais en France. (Photo: STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP)
Le ministre de la Santé Olivier Véran (ici dans un centre de dépistage) a annoncé une vaste opération pour cartographier la présence du variant anglais en France. (Photo: STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP)

SCIENCE - “Nous saurons combien de cas de variant anglais sont présents sur le territoire”. C’est ce qu’a affirmé Olivier Véran jeudi 7 janvier, manière de répondre à l’incertitude actuelle autour de l’évolution du Covid-19 en France.

Alors que les fêtes de fin d’année et les dépistages massifs ont faussé les indicateurs de suivis de l’épidémie, l’émergence d’une nouvelle souche de coronavirus possiblement plus contagieuse au Royaume-Uni fait craindre une troisième vague amplifiée, similaire à ce qu’il se passe outre-Manche depuis quelques semaines.

Le problème, c’est que sur ce point aussi, le gouvernement est dans le flou. Si les Britanniques ont réussi à détecter ce nouveau variant, c’est en raison d’une très forte capacité de séquençage génétique, 50 à 100 fois supérieure à ce qui se fait dans l’Hexagone. Certes, une vingtaine de cas de variant britannique ont été identifiés en France, mais nous séquençons si peu de génomes qu’il est impossible de savoir à quel point la souche est plus présente en réalité.

Pour pallier ce retard, la France a mis au point une stratégie en deux temps, basée sur une découverte française récente et fortuite. Si tout se passe comme prévu, le gouvernement espère connaître rapidement la proportion du variant britannique parmi tous les cas confirmés de Covid-19 ces dernières 48 heures. Mais en interrogeant les acteurs de cette gigantesque opération, on se rend compte du défi logistique pour réussir cette cartographie exhaustive.

Goulot d’étranglement

Pour savoir exact...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.