Var : une gendarme se tue en manipulant son arme de service

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Une militaire de la compagnie de gendarmerie de Hyères s’est tuée accidentellement avec son arme de service. (Photo d'illustration : Getty Images/iStockphoto)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une gendarme affectée à Hyères (Var) est décédée des suites de ses blessures, mardi 28 septembre, après s'être accidentellement tirée dessus avec son arme de service. 

Le jeudi 23 septembre, une militaire de la compagnie de gendarmerie de Hyères (Var) s’est tuée accidentellement avec son arme de service, rapporte France Bleu Var.

Âgée de 35 ans, la maréchale des logis-cheffe rentrait alors de mission avec une collègue. Avant de partir déjeuner, elle se changent et déposent leurs armes chacune leur tour, dans la chambre forte. Une détonation survient lorsque la maréchale des logis-cheffe se trouve seule dans la pièce. 

Blessée au thorax 

La balle de 9mm serait partie au moment où la militaire aurait déposé son arme dans le râtelier. Blessée au niveau du thorax, la trentenaire a été transportée à l'hôpital militaire de Toulon pour être opérée. Elle est décédée des suites de ses blessures le mardi 28 septembre. 

La piste de l'accident est privilégiée, mais une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer les raisons exactes de sa mort. Une cérémonie militaire a été organisée ce vendredi 1er octobre en son honneur à Hyères. Ses obsèques ont eu lieu le jour d'après, dans le Gard. La trentenaire était mariée et mère d'un bébé de 10 mois. 

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles