Var : près d’un collège, un loup sème la panique et attaque un troupeau

·2 min de lecture
Une attaque de loup est survenue vendredi à Hyères, dans le Var, près d'un collège. Un agneau a été tué. (image d'illustration)

L'animal est parvenu à tuer un agneau malgré la présence de protections autour du troupeau, indique « Var-Matin ». Les attaques de ce type se succèdent.

Une scène inquiétante au cœur de la cité varoise de Hyères. Comme le rapporte le quotidien régional Var-Matin, un loup a semé la panique au sein d'un troupeau composé d'une centaine de brebis et d'agneaux, vendredi 7 janvier en début de matinée, entre 6 et 7 heures du matin. Malgré la présence d'un muret en pierre et de filets de protection électrifiés, le canidé est parvenu à s'immiscer dans le champ, situé à seulement une centaine de mètres d'un collège, et attaquer les bêtes en tuant notamment un agneau.

« Les blessures sont significatives. Il ne peut s'agir que d'un loup. Il a saisi l'animal au cou. Il y a des morsures franches et il a mangé le cœur », a déploré l'éleveur du troupeau auprès de nos confrères. « Le loup n'a plus peur et il se rapproche. Cela devient catastrophique », s'inquiète-t-il également. Samedi, au lendemain des faits, un agent de l'Office français de la biodiversité (OFB) s'est rendu sur place pour effectuer un constat « dommages ». Une action primordiale pour officialiser la constatation de la présence d'un loup dans les parages.

Une succession d'événements macabres

Ce sinistre n'a pas manqué de provoquer des sueurs froides à l'ensemble des exploitants agricoles de la région, alors qu'une vingtaine de meutes de loups seraient présentes dans le Var. Les attaques se multiplient dans ce département ces dernières semaines et Var-Matin souligne que deux offensives de ces animaux sauvages ont causé la mort de plusieurs brebis le 28 octobre [...] Lire la suite

VIDÉO - Des agents fédéraux américains tuent des louveteaux «adoptés» par des lycéens

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles