Var : Un petit village victime de dégradations, d’incendies et de cambriolages à répétition

·1 min de lecture

VANDALISME - Les suspects seraient selon le maire des « jeunes désœuvrés de la commune »

Le petit village de Tavernes, dans le Var, est le théâtre de nombreux actes d’incivilités ces dernières semaines, rapporte Var-Matin. Cambriolages, incendies de véhicules, dégradations, vols et tentatives de vols de voitures…, les habitants sont à bout et seraient prêts à monter eux-mêmes la garde pour stopper les malfaiteurs.

« Depuis trois mois, la délinquance monte en flèche », confirme le maire de Tavernes, Didier Vauzelle. « Les auteurs présumés sont connus, il s’agit de jeunes désœuvrés de la commune, défavorablement connus des services de gendarmerie », poursuit l’élu. Les suspects seraient cagoulés ou masqués, car facilement identifiables sur les images de vidéosurveillance.

« Certains veulent mettre en place des milices »

Didier Vauzelle appelle la population à la prudence : « La peur s’installe dans le village, surtout chez les personnes âgées. Certains veulent mettre en place des milices. Il ne faut surtout pas en arriver là. […] La violence n’est pas la réponse adéquate », estime le maire.

En attendant la suite des investigations, une cagnotte a été mise en ligne pour permettre à une assistante vétérinaire de pouvoir se racheter un véhicule. Sa voiture a en effet été détruite par les flammes dans la nuit du 6 au 7 septembre. Quatre autres véhicules ont également été dégradés dans(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Var : Un vendangeur dans « un état très grave » après que son bras a été happé par une pompe à vendange
Var : La chasse très restreinte dans le massif des Maures après les incendies d’août
Var : L’élargissement à 2x3 voies de l’A57 va impacter la circulation pendant plusieurs mois

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles