Var : l’île de Porquerolles au ralenti

Habituellement bondé, certains lieux très touristiques en France connaissent une importante période de crise. L’épidémie de coronavirus a entraîné un confinement qui a immédiatement réduit le nombre de touristes qui se rendait sur l’île de Porquerolles (Var). "Sans tourisme, c’est compliqué pour nous pour travailler. On a 28 salariés qui sont pour l’instant plongés en chômage partiel", avoue Nicolas Vincent de la direction de TLV TVM.

Des hôtels désertés Les rues ne sont pas les seules à avoir été complètement désertées en raison de l’épidémie de coronavirus en France. Les gérants d’hôtels voient leur clientèle préférer rester chez elle plutôt que de venir se rendre en vacances à l’île de Porquerolles. "En 30 ans, c’est la première fois qu’au mois de mai on voit ça alors c’est compliqué", témoigne Laurence Cananzi, dont l’hôtel n’accueille aucun client actuellement.