Var : condamné pour le meurtre de sa femme, il est remis en liberté pour une erreur de procédure

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Bruno Engler avait poignardé son épouse le 25 décembre 2017. (Photo d'illustration : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Suite à une "erreur humaine", un homme condamné à 25 ans de réclusion criminelle n'a pas été jugé en appel le 28 avril dernier. Il a alors été remis en liberté, sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès.

Bruno Engler, un ancien militaire toxicomane, a poignardé à mort son épouse le 25 décembre 2017, à Toulon dans l'appartement familial, sous les yeux de ses trois enfants dont deux d'entre eux ont été blessés en voulant s'interposer.

L'homme avait été condamné l'année dernière à 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Var et avait fait appel le 28 avril 2021, rapporte Var-Matin.

Bruno Engler aurait ainsi dû être jugé dans un délai d’un an, comme le prévoit l’article 380-3-1 du Code de procédure pénale. Mais son affaire n’a jamais été audiencée auprès de la cour d’assises des Alpes-Maritimes, là où aurait dû se tenir ce second procès. Celle-ci avait été désignée par la Chambre criminelle de la Cour de cassation, saisie à l’initiative de son avocate. Une demande qui a conduit à une "erreur humaine".

Sous contrôle judiciaire

"La date de l’arrêt de la chambre criminelle a été prise comme point de départ du délai d’appel", a indiqué le parquet général au quotidien régional.

L'homme a alors été libéré et placé sous contrôle judiciaire. Il a interdiction de séjourner dans le Var, et ne doit pas prendre contact avec ses enfants dont la garde a été confiée aux grands-parents maternels.

Il réside désormais à Metz chez ses parents, dans l'attente de son procès qui devrait avoir lieu au mois de juillet.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles