Vanille : les ventes particulièrement attendues

La vanille est une affaire de famille. Dans le nord-est de Madagascar, tous les villageois attendent le moment de la vente de vanille. Chaque paysan vient faire peser sa récolte. À la baguette, le responsable de leur association de producteur évalue le nombre de kilos, avec ou sans le sac. En général, la moyenne est située autour de 80 kilos. Le record est un producteur détenteur de 267 kilos. Les villageois sont une centaine à venir faire enregistrer leurs récoltes, et se sont réunis en association afin de mieux vendre leur vanille. Les prix de plus en plus élevés "Ma récolte a été bonne. J'espère gagner beaucoup d'argent", se réjouit une villageoise. Les acheteurs arrivent ensuite pour proposer leurs prix, avec un prix autour de 43 € le kilo de vanille verte, soit 5 euros de plus que l'an dernier. Le responsable doit rassembler les villageois afin de valider le prix, parfois difficilement. Un débat parfois difficile. La demande ayant explosé dans le monde entier, les prix ne cessent de flamber. Une aubaine dont veulent profiter les petits producteurs.