• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Vanessa Demouy attaquée sur son poids : sa réponse cash à ce bodyshaming

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme beaucoup de personnalités, Vanessa Demouy subit aussi des attaques sur son physique et plus particulièrement sur son poids. Loin de se laisser déstabiliser, la comédienne de 49 ans y répond plutôt avec légèreté. C'est ce qu'elle a fait ce vendredi 15 juillet 2022 où elle a publié une vidéo d'elle à bord d'un palmier où elle tient dans ses mains une assiette de gâteau. "Oui j'ai encore fait un gâteau... tout d'abord parce que j'adore ça... mes proches aussi... et aussi parce que mon plaisir et mes petits bonheurs sont plus importants que mon tour de taille... et puis vous êtes tellement nombreux à avoir l'air de vous soucier de mon poids que je n'ai pas besoin de le faire." Tel est le message de Vanessa Demouy. Quelques jours avant, la comédienne posait tout sourire avec une assiette de charlotte aux citrons.

C'est lourd pour toutes les femmes

Ce n'est pas la première fois que Vanessa Demouy fait face à des remarques sur son physique. En janvier 2020, l'ex-compagne de Philippe Lellouche avait accordé une interview à Purepeople où elle avait évoqué ce sujet qui ne concerne pas qu'elle : "C'est lourd pour toutes les femmes. C'est notre lot. Parce qu'on a des ovaires, il faut que les gens se sentent autorisés à nous juger sur notre physique", s'était-elle offusquée avant d'ajouter : "Parlez-moi de mon métier, de mes prestations. Toute ma...

Lire la suite


À lire aussi

Les Mystères de l'amour violemment attaquée, la réponse cash du producteur
Agathe Auproux critiquée sur son poids : sa réponse cash et drôle
Sarah Fraisou critiquée sur son poids : Sa réponse cash !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles