Vanessa Bruno, l’affaire est dans le sac

·2 min de lecture

Lancé en 1998, son cabas mythique fait toujours un malheur à travers le monde. Récit d’une épopée commencée au Japon il y a plus de vingt ans.

Son cabas pailleté a rendu son nom célèbre dans le monde entier. Il s’en vendrait d’ailleurs un toutes les minutes. Devenue incontournable, la marque créée par Vanessa Bruno a conquis des générations de femmes. Une success story qui dure depuis vingt-cinq ans. Son secret : conjuguer simplicité et sophistication à travers des collections à son image. Et des images, Vanessa en a plein la tête. Ses inspirations, elle les puise dans ses souvenirs d’enfance avec ses deux frères et sa mère lorsqu’ils partaient en road trip à travers les États-Unis, ou auprès de ses modèles féminins, comme Jane Birkin ou Tess, le personnage du film de Roman Polanski. Une ambiance chic et bohème et un mix des genres qui composent aujourd’hui le style de Vanessa Bruno.

Lire aussi:Entre le noir et le blanc… Vanessa Bruno

La mode, elle est tombée dedans toute petite. Sa mère, mannequin danois pour la maison Nina Ricci, et son père, un des précurseurs du prêt-à-porter en France, lui ont insufflé leur univers à la créativité débordante : « J’ai développé un œil sans avoir fait d’école de mode. Je suis un peu une enfant de la balle. Le travail et l’expérience ont fait tout le reste. » À 15 ans, la gamine multiplie les stages auprès de différentes marques avant d’être repérée, à 16 ans, et de débuter une courte carrière de mannequin. Puis direction le Canada : « J’avais envie de découverte. Là, j’ai surtout constaté un no man’s land de la mode. Je me rendais en bus à la frontière américaine et je me ruais dans les fripes, les marchés aux puces. J’adaptais les pièces à ma morphologie. »

"

De la mère au foyer à l’avocate, le cabas touche toutes les catégories de femmes. C’est ce que j’aime.

"

De retour en France, Vanessa poursuit son parcours(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles