Vampire Diaries : le créateur de la série explique le titre mystérieux du final

[Url href='https://twitter.com/JejeSeries']Jérémie Dunand [/Url]

Dans moins d'une semaine, Vampire Diaries prendra fin aux États-Unis avec la diffusion sur la CW de l'ultime épisode des aventures de Stefan et Damon Salvatore, intitulé "I Was Feeling Epic". Un titre plutôt cryptique, qu'on pourrait traduire en français par "Je me sentais héroïque" ou "Je me sentais d'humeur chevaleresque", et qui à première vue ne donne pas beaucoup d'indications sur le contenu de ce series finale. Mais comme l'a expliqué à EW Kevin Williamson, l'un des deux créateurs de la série, qui a repris ses fonctions de showrunner sur la saison 8 après plusieurs années d'absence et a co-écrit le dernier épisode avec Julie Plec, la notion d'épique, de grandiose ("epic" en VO) est en fait un thème majeur de la série, et ce depuis ses débuts en 2009.

En effet, dans le deuxième épisode de la saison 1, "The Night of the Comet", Elena (Nina Dobrev) tente d'expliquer à un Stefan (Paul Wesley) qu'elle croit encore humain que leurs vies respectives sont trop compliquées pour espérer pouvoir se lancer dans une relation. Elle lui dit alors que ce n'est pas grave, qu'ils auront essayé, et lui lance un "On s'est rencontrés, on a parlé, et c'était grandiose. Puis le jour s'est levé et la réalité a repris ses droits" ("We met, and we talked, and it was epic, but then the sun came up and reality set in"). Une tirade romanesque que Stefan finit par reprendre à la fin de ce même épisode, de manière légèrement détournée, et qui constitue un moment charnière pour la série. Un moment où les scénaristes ont réalisé que Vampire Diaries commençait à trouver sa "voix" et qu'elle se devait d'être une série "épique".


Quelques semaines plus tard, au cours de l'épisode 8 de cette même saison, c'est finalement de la bouche de Lexi (Arielle Kebbel), la meilleure amie de Stefan, que sortait la fameuse expression qui sert aujourd'hui de titre au series finale, "I was feeling epic" (lorsque Stefan remercie son amie d'avoir plaidé en sa faveur auprès d'Elena et qu'elle lui répond qu'elle s'est tout simplement sentie d'humeur chevaleresque). "Cette phrase est devenue la phrase préférée de Julie [Plec], tous épisodes confondus", confie Kevin Williamson à EW. "Depuis le début, dans notre salle d'écriture, nous n'arrêtions pas de répéter : "Il faut que la série soit grandiose. Il nous faut des moments grandioses". Ce sont ces moments épiques qui ont toujours été au cœur de la série. (…) Épique est notre mantra depuis le début".

Lorsque le moment est venu de façonner la fin de la série, Plec et Williamson ont donc tout de suite su qu'ils ne pouvaient écrire qu'une seule sorte de final : un final épique. Dont le titre renverrait à l'un de leurs moments favoris de toute la série, et à une époque où la qualité de Vampire Diaries était, il faut l'avouer, bien différente. Doit-on donc se prendre à espérer que ce series finale, diffusé ce vendredi 10 mars, réponde à toutes nos attentes et parvienne à égaler le côté grandiose, émouvant, et souvent plein de moments chocs des trois premières saisons ? Réponse dans quelques jours, sur la CW et en France sur MyTF1 VOD...

Retrouvailles entre Elena, Damon, et Stefan dans ce teaser de l'ultime épisode :

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages