Quand la valse des supercontinents impacte la structure du manteau profond

·2 min de lecture

La sismologie nous en apprend toujours plus sur l’architecture et la composition de notre Planète. C’est l’étude de la propagation des ondes sismiques qui a permis d’établir le modèle interne de la Terre et la caractérisation de ses différentes enveloppes. Aujourd’hui, les investigations se font de plus en plus précises. Ainsi, les scientifiques ont découvert que le manteau était loin d’être homogène. Les variations de vitesse à l’intérieur du manteau témoignent de la présence d’hétérogénéités qui peut être liée à différents processus : remontée de panache mantellique chaud, plongée d’une plaque froide au niveau d’une zone de subduction…

La sismologie, le stéthoscope qui écoute le cœur de la Terre

Dans la partie la plus profonde du manteau, à l’interface avec le noyau externe, les scientifiques ont d’ailleurs découvert il y a quelques années la présence de zones de vitesse anormalement lentes. L’origine de ces zones de faible vitesse est encore très débattue. Certains scientifiques pensent qu’elles seraient intimement liées à l’évolution de la croûte terrestre et suspectent qu’elles pourraient influencer la vitesse des plaques tectoniques. Mais comment des hétérogénéités thermochimiques enfouies à plus de 2.800 km de profondeur peuvent-elles impacter la tectonique en surface ? Quelle chaîne de processus relie ces deux environnements foncièrement différents ? Ces questions s’avèrent essentielles pour comprendre la dynamique évolutive de la Terre sur le long terme.

L’énigmatique origine des zones à faible vitesse du manteau inférieur

Au fur et à mesure des études sismologiques, les chercheurs ont affiné la caractérisation de ces zones à faible vitesse. Il apparait que ces hétérogénéités couvrent 20 à 30 % de la surface marquant la transition entre le manteau et le noyau externe. Deux anomalies majeures ont été découvertes : l’une est localisée sous la partie sud de l’Afrique et l’autre sous le Pacifique.

L’anomalie africaine est d’ailleurs particulièrement...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles