Valls, Rocard, Villepin… Quand la vie après Matignon brise les couples

Dominique et Marie-Laure de Villepin le 17 mai 2007, lors de la passation de pouvoir avec François Fillon. Michel et Michèle Rocard à l'Elysée en 1981. Manuel Valls et Anne Gravoin à l'Elysée, le 5 mai 2014.

Manuel Valls a annoncé cette semaine à Paris Match sa séparation avec Anne Gravoin. D’autres anciens Premiers ministres ont vu leur mariage se défaire après leur départ de Matignon.

Ils ont traversé ensemble les épreuves du pouvoir, mais leur couple n’a pas résisté au retour à la vie normale. Manuel Valls, ancien Premier ministre, a annoncé cette semaine à Paris Match sa séparation avec Anne Gravoin, son épouse. Il est désormais en couple avec la députée Olivia Grégoire. La politique est rude pour la vie à deux, et les exemples ne manquent pas de mariages qu'elle a brisés. Manuel Valls et Anne Gravoin ne l’ignoraient pas. «Maintenant toutes les femmes vont vouloir coucher avec lui !», affirmait-elle même à Match en 2012 en réaction à un sondage sur les hommes politiques les plus sexy, flatteur pour son mari. Depuis son départ du gouvernement, l’ancien maire d’Evry a connu les affres de la défaite à la primaire socialiste, début 2017, mais il a sauvé son siège de député au sein de la nouvelle majorité. L’après Matignon a été pour le moins chaotique. Parmi les prédécesseurs du socialiste, deux autres ont connu une expérience similaire à la sienne après avoir dû quitter le sommet de l'Etat.

En mai 1991, Michel Rocard remet sa démission. Pendant trois ans, il a été le Premier ministre de François Mitterrand. Une période d’intenses tensions entre l’Elysée et Matignon, le Président et le Premier ministre incarnant chacun des lignes concurrentes au sein du Parti socialiste. Les Français connaissent Michèle Rocard, qui a posé aux côtés de son époux chez eux, au ski ou sur un bateau. Dans le livre de la journaliste Raphaëlle Bacqué «L’Enfer de Matignon», paru en septembre 2008, le socialiste décédé en 2016 racontait comment à ses yeux l’implication de sa femme a sans doute contribué à leur séparation. «Lorsque j’ai quitté Matignon, je me suis aussi séparé de ma femme. Peut-être aurais-je divorcé sans(...)


Lire la suite sur Paris Match

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages