Publicité

Val-de-Marne : un père de famille connu des services de police tue ses trois enfants

Une affreuse tragédie. Ce dimanche 26 novembre, un homme de 41 ans s’est présenté au commissariat de police de Dieppe (Seine-Maritime). De son propre chef, il a avoué avoir tué ses trois enfants, dans un appartement d’Alfortville (Val-de-Marne). Immédiatement, le suspect a été placé en garde à vue, a indiqué Le Figaro.

Les forces de l’ordre se sont rendues sur les lieux du crime aux environs de 14 h 30. Après avoir enfoncé la porte de l’appartement d’Alfortville, fermée à clef, les policiers ont découvert les trois enfants, sans vie. Deux d’entre eux étaient recouverts d’une couverture. La troisième victime gisait sur un canapé. Deux des enfants auraient été tués à l’arme blanche.

Les violences intrafamiliales ont augmenté de 41 %

D’après les informations du Figaro, le suspect, qui se prénomme Younes E., est déjà connu des services de police pour des faits de violences conjugales et de violences sur mineur de moins de 15 ans par ascendant. Les forces de l’ordre n’ont pas encore retrouvé la mère des trois enfants. Celle-ci serait âgée de 36 ans. L’affaire a été confiée au parquet de Créteil.

Ce drame s’inscrit dans un contexte de forte hausse des violences intrafamiliales. Depuis la crise du coronavirus, cet indicateur de délinquance a augmenté de 41 %, alerte un rapport du ministère de l’Intérieur, relayé par La Gazette des communes. En 2018, la hausse s’élevait seulement à 25 %.


Lire la suite sur LeJDD