Val-de-Marne : un adolescent tué par arme blanche, un mineur interpellé

·1 min de lecture
A ce stade, les enquêteurs ne savent pas encore s'il s'agit « d'une rixe entre bandes de jeunes » ou d'un règlement de comptes entre deux personnes.
A ce stade, les enquêteurs ne savent pas encore s'il s'agit « d'une rixe entre bandes de jeunes » ou d'un règlement de comptes entre deux personnes.

Un jeune homme de 17 ans a été tué par arme blanche mardi à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) dans des « circonstances qui restent à établir », et un mineur a été interpellé dans la foulée. Le suspect est né en 2005, selon le parquet de Créteil contacté par l'AFP. Il a été interpellé peu après les faits en Seine-et-Marne, a indiqué une source policière.

Selon une autre source, il vivait dans la même résidence que la victime, au Clos des perroquets, ce que n'était pas en mesure de confirmer le parquet de Créteil mardi soir. Le drame a eu lieu au pied d'un des immeubles de cette résidence. Vers 18 h 40, « un témoin a aperçu un groupe de jeunes qui prenaient la fuite et une personne restant au sol », a détaillé l'une des sources policières. La victime a été « mortellement blessée par arme blanche », a-t-elle ajouté, précisant que les « circonstances » des faits « restent à établir ».

« Pas de problème connu »

Plusieurs adolescents ont été tués récemment en Île-de-France dans des affaires en lien avec les phénomènes de harcèlement en ligne ou d'affrontement entre bandes de jeunes rivales. Vendredi à Ivry-sur-Seine, ville du même département, Marjorie, 17 ans, a été mortellement poignardée par un adolescent de 14 ans, après une rivalité née sur les réseaux sociaux. Le suspect, qui a reconnu sa participation, a été mis en examen et placé en détention provisoire. Début mars, à Champigny-sur-Marne, une violente rixe, à coups de poing et de couteaux, avait éclaté en [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles